Jack Warner, ex-vice président de la Fifa, libéré sous caution

le , mis à jour à 03:19
0

PORT OF SPAIN, 29 mai (Reuters) - Jack Warner, ancien vice-président de la Fifa figurant parmi les personnalités accusées de corruption dans le cadre du scandale secouant actuellement le football mondial, a été libéré sous caution jeudi à Trinité et Tobago, rapportent les médias locaux. Il s'était rendu mercredi aux autorités de son pays alors que les Etats-Unis avaient réclamé son extradition. Il a quitté sa prison jeudi en ambulance. Jack Warner fait partie des neuf responsables de la Fédération internationale de football et cinq dirigeants d'entreprise accusés mercredi par le département américain de la Justice de faits de corruption pour un montant global dépassant 150 millions de dollars. Il est notamment soupçonné d'avoir réclamé 10 millions de dollars de pots-de-vin aux autorités sud-africaines pour favoriser l'attribution de la Coupe du monde 2010 à l'Afrique du Sud. Jack Warner se dit innocent de ces accusations. (Linda Hutchinson-Jafar; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant