Jack Ma, fondateur d'Alibaba, devient l'homme le plus riche de Chine

le
0
Jack Ma, fondateur d'Alibaba, devient l'homme le plus riche de Chine
Jack Ma, fondateur d'Alibaba, devient l'homme le plus riche de Chine

L'introduction boursière en fanfare d'Alibaba fait de son fondateur Jack Ma l'homme le plus riche de Chine, et un symbole de l'irrésistible ascension des milliardaires issus de l'internet et des nouvelles technologies dans le pays, selon un classement publié mardi.Géant chinois du commerce électronique, Alibaba, créé il y a quinze ans par Jack Ma avec 60.000 dollars, est désormais un mastodonte pesant plus de 200 milliards de dollars après des débuts historiques vendredi à Wall Street et l'envolée euphorique de son titre.M. Ma, 50 ans, a engrangé quelque 800 millions de dollars en cédant une partie de ses actions, tandis que les 7,8% de parts qu'ils conserve valaient lundi plus de 17 milliards de dollars... ce qui le propulse au premier rang des fortunes chinoises, avec un total de 25 milliards de dollars d'actifs, selon le classement de référence de la société Hurun.Selon des classements récents de Forbes et Bloomberg, il intègre le top-25 des plus grosses fortunes mondiales (au 24e rang).Les médias chinois ont répété à l'envi l'ascension spectaculaire de cet ancien professeur d'anglais, issu d'un milieu pauvre et dont le père ne touchait que 40 dollars par mois.L'an dernier, la fortune estimée de M. Ma s'élevait à 4 milliards de dollars, ce qui ne lui permettait même pas d'intégrer le top-20 des plus riches Chinois. Un autre co-fondateur d'Alibaba, Simon Xie, a rejoint cette année la liste des 100 plus grosses fortunes du pays."Cela a été une année exceptionnelle pour les +super-riches+ Chinois, en dépit des anxiétés sur le ralentissement de l'économie chinoise", a observé Hurun, insistant particulièrement sur la poussée des milliardaires 2.0.Cinq des dix premières fortunes sont ainsi liées à l'internet et aux nouvelles technologies.Outre Jack Ma, on y trouve Pony Ma, patron du géant internet Tencent (numéro 5); Robin Li, fondateur du moteur de recherche Baidu (numéro 6); Richard Liu, du groupe de commerce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant