Jack Lew exhorte le Congrès à relever le plafond de la dette

le
1
LE CONGRÈS AMÉRICAIN APPELÉ À RELEVER LE PLAFOND DE LA DETTE
LE CONGRÈS AMÉRICAIN APPELÉ À RELEVER LE PLAFOND DE LA DETTE

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a exhorté mardi le Congrès à agir sans tarder pour relever le plafond de la dette autorisée aux Etats-Unis, répétant que d'ici au 17 octobre, le gouvernement n'aura plus le droit d'emprunter légalement.

Au-delà de cette date, a souligné Jack Lew, le Trésor ne disposera plus que de 30 milliards de dollars de liquidités pour honorer les factures publiques.

Le plafond est actuellement fixé à 16.700 milliards de dollars mais les modalités de son relèvement opposent les camps républicain et démocrate au Congrès, dont les désaccords ont conduit mardi à une fermeture partielle des services fédéraux, faute de budget adopté dans les délais impartis.

Jack Lew a déclaré que son département commençait à utiliser les derniers instruments à sa disposition pour retarder l'échéance, par le biais du gel de certains versements ou d'échanges de dettes.

"Si nous n'avons pas suffisamment d'argent, il sera impossible pour les Etats-Unis d'Amérique de remplir toutes leurs obligations", insiste-t-il dans une lettre adressée aux élus du Capitole. "Pour cette raison, j'invite respectueusement le Congrès à agir immédiatement pour honorer ses responsabilités en prolongeant l'autorisation d'emprunter."

Jason Lange; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jep02 le mercredi 2 oct 2013 à 08:00

    Remplacer Jack par John et Lew par Law, cela rappellera de "bons" souvenirs pour les apprentis sorciers, émetteurs de billets de monoply. Pourtant, à l'époque, la dette de la France ne représentait, si on peut dire, qu'une dizaine d'années de recettes. Cela laisse songeur.

Partenaires Taux