Jack Lang fustige le comportement déloyal de Montebourg et Hamon

le
0
Jack Lang a vivement critiqué l'attitude frondeuse d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon, qu'il a jugée suicidaire.
Jack Lang a vivement critiqué l'attitude frondeuse d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon, qu'il a jugée suicidaire.

Visiblement, François Hollande compte encore quelques soutiens à gauche. Jack Lang a en effet durement jugé dès dimanche soir l'attitude frondeuse d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon, qui ont ouvertement exprimé leur désaccord vis-à-vis de la politique économique soutenue par le président.Les sorties des ministres de l'Économie et de l'Éducation nationale dans les médias et à Frangy-en-Bresse ce week-end n'ont visiblement pas été du goût du président de l'Institut du monde arabe. "Ma culture politique est autre, fondée sur la loyauté, l'esprit d'équipe, la volonté d'une réussite collective", a déclaré au Huffington Post l'ex-ministre socialiste, appelant les ministres et tous les socialistes à "faire bloc autour du président de la République". "Le courage, dans une situation aussi difficile, est de soutenir le président de la République", a-t-il poursuivi.Exprimant son "profond malaise" devant une situation qu'il juge "inconvenante, incompréhensible, attristante" et "contraire à l'éthique de gauche", Jack Lang a reproché aux deux ministres de "vouloir jouer cavalier seul" et d'avoir une attitude "suicidaire". "On peut exprimer des réserves, des souhaits, mais il faut d'abord regarder chez soi", a-t-il lancé."Une telle situation n'est pas tenable"Le président de l'Ima n'a d'ailleurs pas hésité à critiquer directement Arnaud Montebourg, évoquant les "grandes diatribes" du ministre, qui "doit d'abord lutter contre la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant