Jack Lang contre la «rumeur insistante »

le
0
En Corée, l'ancien ministre s'en est pris à ceux qui se «plaisent dans la fange et dans la boue».

L'affaire des accusations de pédophilie fait des vagues jusqu'à 9000 km de Paris. En déplacement à Séoul, Jack Lang est sorti de ses gonds samedi pour la première fois depuis que Luc Ferry a accusé un «ancien ministre français» d'acte pédophile au Maroc. «C'est irréel ! Ça n'a ni queue ni tête. Demain, on racontera que j'ai pissé en haut de la tour Eiffel, que j'ai craché sur une tombe…» s'est emporté violemment le député socialiste devant les micros de trois journalistes, dans la cour du Palais royal de Gyeongbok.

Jack Lang réagissait aux propos d'Yves Bertrand, l'ancien chef des RG, qui avait lâché son nom en évoquant la rumeur de Marrakech. «J'en ai rendu compte à deux amis politiques de Lang», avait glissé Bertrand sur Europe 1, la veille, tout en précisant qu'il n'avait aucune preuve pour étayer ses dires. Lionel Jospin et Daniel Vaillant, le premier ministre et le ministre de l'Intérieur de l'époque, ont été informés de cette «rumeur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant