(J4) : Nancy freiné à Nîmes

le
0
(J4) : Nancy freiné à Nîmes
(J4) : Nancy freiné à Nîmes

Accroché par Nîmes (2-2), samedi après-midi sur la pelouse des Costières, Nancy a laissé filer l'occasion de revenir à hauteur de Metz, leader depuis vendredi et sa victoire à Créteil. Les Nîmois, eux, restent bien évidemment toujours dernier.

Délogé de la première place par Metz, vainqueur à Créteil vendredi soir (2-1), Nancy avait l’occasion samedi après-midi à Nîmes de tout de suite revenir à hauteur des Messins. Une opportunité que les Nancéiens, accrochés par les Nîmois (2-2), ont laissé passer lors d’un match à la symétrie très étonnante d’une mi-temps à l’autre. En première période comme en seconde, le scénario a en effet été identique, avec à chaque fois Nîmes qui prenait l’avantage au tableau d’affichage, et à chaque fois Nancy qui égalisait dans les cinq minutes suivant le but nîmois. Florian Fabre avait lancé le premier les hostilités au quart d’heure de jeu en trompant Ndy Assembé sur une frappe puissante. Une ouverture du score à laquelle répondait Junior Dalé, bien servi par l’un des hommes en forme de ce début de saison, Antony Robic (20eme).

Il fallait ensuite attendre la toute fin de match pour voir les Crocodiles, qui n'avaient encore pas marqué cette saison avant ce match, repasser devant grâce à Téji Savanier, à l’affût sur une frappe de Ripart repoussée par le gardien suite à un coup-franc de Fabre, encore lui (80eme). Mais une nouvelle fois, Nîmes n’avait même pas le temps de savourer ce deuxième but que les Nancéiens, qui, eux, n'avaient encore jamais pris de but avant ce déplacement dans le Gard, égalisaient consécutivement à un centre de Cetout bien exploité par le jeune prodige de l’ASNL Faitout Maouassa, entré trois minutes plus tôt (85eme). Faute de ne pas réussir à garder leur avantage, et ce à deux reprises, les joueurs de José Pasqualetti (« Je ne suis pas déçu, on sait que la saison sera difficile », a déclaré le coach gardois après la rencontre) ont laissé filer leur première victoire de la saison. Ils empochent néanmoins un deuxième point qui leur permet de ne plus afficher « que » -6 à leur compteur. Bien évidemment, Nîmes, qui avait entamé la saison avec un handicap de huit points, reste lanterne rouge. Nancy, leader à l’issue de la 3eme journée, descend lui de son fauteuil de leader.

Le classement de L2, cliquez ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant