(J32) : Leicester fait un pas de plus vers le titre

le
0
(J32) : Leicester fait un pas de plus vers le titre
(J32) : Leicester fait un pas de plus vers le titre

Au lendemain du match nul de Tottenham contre Liverpool (1-1), Leicester a pris les trois points contre Southampton (1-0) ce dimanche au terme d'un match compliqué pour les Foxes. A six journées de la fin, les coéquipiers de N'Golo Kanté comptent sept longueurs d'avance sur leur dauphin.

Leicester ne se résume pas à Riyad Mahrez et à Jamie Vardy. Ni même à N’Golo Kanté. Les Foxes possèdent un collectif exceptionnel et c’est sans doute ce qui mènera la bande à Claudio Ranieri au titre de champion dans quelques semaines. Car ce dimanche après-midi, au lendemain du match nul de Tottenham, le leader de Premier League s’est imposé à domicile contre Southampton (1-0). Un succès de plus, le vingtième cette saison, qui permet à l’équipe surprise de cette saison de prendre sept points d’avance en tête du championnat. A six journées du verdict final, tout semble réuni pour que Leicester remporte le premier titre de son histoire.

Les hommes de l’ombre ont fait le boulot

Sans un grand Mahrez et sans un grand Vardy, les Foxes ont fait parler leurs hommes de l’ombre ce dimanche après-midi. Danny Simpson a d’abord enfilé ses habits de sauveur sur une frappe de Sadio Mané à la demi-heure de jeu, alors que le Sénégalais avait préalablement dribblé Kasper Schmeichel. Le gardien danois, qui trois minutes plus tard, a sorti une parade géniale pour repousser une tête de José Fonte. Puis il y eu le capitaine Wesley Morgan, méconnu du grand public, auteur du seul but de la partie, de la tête à la réception d’un centre de Christian Fuchs.

Un penalty oublié contre Leicester

En seconde période, même l’arbitre de la partie a joué son rôle en oubliant une main de Robert Huth dans la surface de réparation des Foxes. Tout est réuni, le bon comme le moins bon, pour que les hommes de Claudio Ranieri soient sacrés champions d’Angleterre dans six semaines. Au nez et à la barbe des puissants Chelsea, Manchester United, Manchester City et Arsenal. Un rêve fou auquel tout le monde s’autorise désormais à croire, comme l’illustraient les scènes de joie au coup de sifflet final, autour du buteur de la journée, Wesley Morgan. L’épilogue de l’une des plus belles histoires du football anglais est tout proche. Ne reste plus qu’à écrire le dernier chapitre. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant