(J27) : Les Crocos crucifient Metz

le
0

Grâce à un but dans les arrêts de jeu d'Ousmane Cissokho, Nîmes s'est imposé in extremis contre Metz, lundi soir. Alors que les Crocos se donnent de l'air dans le bas du tableau, les Grenats sont vraiment dans une période délicate.

Malgré la sortie prématurée d’Anthony Koura (24eme), qui a reçu un gros coup de genou dans le bas du dos et qui a été transféré à l’hôpital pour passer des examens, c’est Nîmes qui a lancé les hostilités à l’occasion de l’affiche de lundi soir contre Metz. Après s’être imposé sur la pelouse de Saint-Symphorien (2-1), le 25 septembre dernier, les Crocos ont pris les devants sur une réalisation de la tête d’Anthony Briançon (40eme). Mais il en fallait davantage pour décourager les Grenats. Suite à de grosses occasions pour Christian Bekamenga (44eme) et pour Habib Diallo (45eme+3), c’est justement ce dernier qui a égalisé en seconde période. Sur un coup-franc frappé à trente-cinq mètres côté gauche par Yeni Ngbakoto, l’attaquant sénégalais de vingt ans a tendu la jambe pour tromper à bout portant Mathieu Michel (55eme) et inscrire son premier but en pro (et le 600eme de la saison en L2)

Suffisant pour faire basculer la rencontre du côté des visiteurs ? Non. Alors que Moustapha Kaboré (81eme et 84eme) est tombé sur un Mathieu Michel des grands soirs, c’est Ousmane Cissokho, déjà décisif à l’aller, qui a crucifié les Messins dans les arrêts de jeu (92eme). Sur un centre de Gaëtan Paquiez depuis le côté gauche, José Luis Palomino repousse de la tête devant Steve Mounié. Mais le ballon atterrit sur l’ancien Auxerrois et Rémois qui déclenche un tir enroulé du pied gauche, qui trompe David Oberhauser, battu par la trajectoire.

Et avec ce résultat presque inespéré, les Nîmois signent un cinquième succès de rang à la maison et comptent aujourd'hui quatre longueurs d’avance sur le premier relégable, Sochaux. De son côté, Metz pointe désormais à trois longueurs du podium. Avec trois matchs consécutifs sans le moindre succès en championnat (2 défaites et 1 nul), les coéquipiers de Romain Métanire se retrouvent donc sous grosse pression avant d’affronter Brest, vendredi soir. Les troupes de Philippe Hinschberger n’ont plus le droit à l’erreur sous peine de graves désillusions.

L2 / 27EME JOURNEE
Vendredi 19 févier 2016
Laval – Dijon : 2-2 

Buts : Couturier (56eme) et Alioui (61eme) pour Laval - Sammaritano (26eme sp) et Jullien (32eme) pour Dijon 

Brest – Red Star : 0-1
But : Cros (61eme) pour le Red Star 

Auxerre – AC Ajaccio : 0-0

Nancy – Paris FC : 3-2
Buts : Robic (59eme sp), Dalé (65eme) et Hadji (77eme) pour Nancy - Grange (40eme sp) et C.F.Diarra (53eme) pour le Paris FC

Sochaux – Lens : 0-0 

Tours – Valenciennes : 1-0 
But : Malfleury (24eme) pour Tours

Clermont – Niort : 2-1 
Buts : Dugimont (69eme) et Laborde (86eme) pour Clermont - Dona Ndoh (94eme) pour Niort

Evian TGFC – Bourg-en-Bresse : 1-1 
Buts : Hoggas (6eme) pour l'Evian TGFC - Berthomier (10eme) pour Bourg-en-Bresse 

Samedi 20 février 2016
Le Havre – Créteil : 1-0
But : Mousset (41eme) pour Le Havre

Lundi 22 févier 2016
Nîmes – Metz : 2-1
Buts : Briançon (40eme) et Cissokho (92eme) pour Nîmes - H.Diallo (55eme) pour Metz 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant