(J1) : Fleury-Loiret et Nîmes valident leur statut

le
0
(J1) : Fleury-Loiret et Nîmes valident leur statut
(J1) : Fleury-Loiret et Nîmes valident leur statut

Les championnes de France en titre de Fleury-Loiret n'ont pas laissé beaucoup de chance à l'OGC Nice de s'exprimer, vendredi soir, en ouverture de la nouvelle saison de D1 féminine (28-21). Même scénario du côté des Nîmoises, sacrées en Coupe de France la saison passée, qui se sont imposées face à Dijon (30-25).

Nice avait fort à faire, vendredi soir, pour son match de reprise, en ouverture de la 1ère journée de D1 féminine. Mais face à une formation du Fleury-Loiret HB qui se présentait au grand complet, les joueuses de Sébastien Gardillou n’ont su montrer sortir leur meilleur handball afin de tenter de faire vaciller leurs adversaires. Décimée par les blessures cet été, la formation niçoise pensait pouvoir compter sur les retours de certaines blessées, mais n’était définitivement pas à 100% de ses capacités. Alors qu’en face, les protégées de Frédéric Bougeant, déjà impressionnantes lors de leur préparation, arrivaient dans les meilleures dispositions. Et ont su mettre à profit la pression de ne pas perdre de points dès leur premier match. Les Panthères l’emportent 28 à 21.

L’autre match de la soirée s’annonçait nettement plus serré, tant le HBC Nîmes et Dijon ont eu des intersaisons similaires. Avec très peu de changements dans leurs effectifs, les deux clubs abordaient leur rencontre avec un groupe rodé se connaissant parfaitement. Mais la hiérarchie l’a de nouveau emportée avec la victoire de celles qui ont terminé quatrièmes la saison dernière sur les rescapées des play-downs (30-25).


HANDBALL – D1 (F) / 1ERE JOURNEE

Vendredi 28 août 2015
Nîmes - Dijon : 30-25
Nice - Fleury-Loiret : 21-28

Samedi 29 août 2015
20h30 : Besançon - Nantes

Dimanche 30 août 2015
14h : Issy Paris - Toulon St-Cyr
17h : Metz - Mios Biganos-Bègles

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant