J.-M. Mormeck : " Plus on vieillit, plus on est pressé "

le
0
J.-M. Mormeck : " Plus on vieillit, plus on est pressé "
J.-M. Mormeck : " Plus on vieillit, plus on est pressé "

Jean-Marc Mormeck, ce combat s'est-il passé comme vous l'espériez ?Oui, on a bien travaillé avec Nasser (Lalaoui, son coach) et les entraîneurs pour arriver à ce résultat. Avec le coach, on a beaucoup bossé sur l'explosivité et la vivacité sur le ring. Après, je suis retourné dans ma catégorie (ndlr : lourds-légers après avoir tenté sa chance en lourds) donc automatiquement, j'ai retrouvé mes repères.

Qu'avez-vous ressenti sur le ring ?Aujourd'hui, j'ai peut être eu plus de pression et de nostalgie que d'habitude. Je suis en train de me dire que ma carrière va bientôt s'arrêter. Mais il faut bien arrêter un jour, ça fait tellement d'années que je m'entraîne, ça commence à devenir dur physiquement et mentalement. Même si j'ai envie de continuer, il faut que ça s'arrête. On a senti que vous vouliez rentrer très rapidement dans ce match, contrairement à vos anciens combats. C'était une stratégie de votre part ? C'est vrai, mais c'est du à l'âge ; plus on vieillit, plus on est pressé (rires). Plus sérieusement, j'ai pris du temps pour m'entraîner, et je suis bien rentré dans le match. Dans les vestiaires avec Nasser, on a trouvé une certaine complicité, il sait comment m'échauffer, me faire monter le c?ur pour que je sois au top dès que je rentre sur le ring.

« Vers octobre, il faut que je fasse un Championnat du monde »

Quels conseils vous a prodigués Nasser Lalaoui ?Il m'a beaucoup conseillé sur mon jeu. Ne pas me précipiter, bien me protéger, des petits détails qui m'ont permis de prendre le dessus sur mon adversaire. On a aussi beaucoup travaillé les directs du gauche. Je tiens vraiment à remercier à Nasser, on a vraiment trouvé une bonne osmose.

On a l'impression que vous vous entraînez très dur pour arrêter, c'est un peu paradoxal, non ? Oui c'est vrai, j'ai envie de finir en beauté pour bien fermer cette grande page de ma vie. Après, j'ai une vie personnelle, j'ai envie de faire des choses. Je suis quelqu'un de très discipliné, j'ai passé presque 30 ans à boxer et à ne faire que ça. Je suis passé à coté de beaucoup de choses.

Dans combien de temps allez vous remonter sur le ring pour votre dernier combat ?Je voudrais bien que ça se termine avant l'année prochaine. Vers le mois d'octobre, il faut que je fasse un Championnat du monde. Avant cela, il faut trouver un adversaire, le lieu et se remettre à l'entraînement. Après on verra avec Nasser en fonction de l'adversaire, ce qu'il faudra travailler, comme on l'a fait avec Tamas Lödi pour le combat aujourd'hui (jeudi).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant