J'en veux Joe, j'en veux

le
0
J'en veux Joe, j'en veux
J'en veux Joe, j'en veux

C'est clairement la gueule du championnat d'Europe : Joe Ledley, 29 ans et barbe fournie. Reste que le milieu de Crystal Palace est avant tout un miraculé, un mec qui s'est fracturé le péroné il y a un mois et qui est revenu de nulle part pour faire partie d'une aventure à laquelle il a donné l'esprit. Le Mojoe.

Et dire que tout aurait pu s'arrêter aussi facilement. Comme ça, sur un contact anodin, un après-midi de mai à Selhurst Park où le poète Charlie Adam avait décidé de laisser traîner sa jambe. Un peu trop, juste assez pour lui fracturer le péroné. Joe Ledley s'est alors relevé et a regardé le ciel avec un objectif en tête : quoi qu'il arrive, il sera prêt. On ne laisse pas filer aussi simplement des vacances entre potes. Sur le calendrier, 7 mai. La course vient de débuter. Alors Ledley va s'entraîner dans son coin, demande l'aide de spécialistes, d'entraîneurs particuliers et retrouve rapidement des sensations. De son côté, Chris Coleman ne lâche pas non plus : "J'ai jusqu'au 31 mai à minuit pour donner ma liste définitive pour le voyage en France." Vingt-quatre jours sont passés depuis la grimace. 31 mai, Coleman s'avance face à la presse et égrène sa liste de noms : "Wayne Hennessey… Ashley Williams… Ben Davies… Neil Taylor… Joe Allen… Aaron Ramsey… Andy King… Joe Ledley…" L'ensemble de la presse vient de relever la tête. Coleman : "Oui, avec ce type de blessure, il peut être remis assez vite. Nous pensons même qu'il sera rétabli pour le premier match contre la Slovaquie." Dans le silence, Joe Ledley vient de gagner son pari, son ticket pour la France et de vaincre la médecine.

That feeling when you've been named in the 23 man squad for @FAWales at the @UEFAEURO https://t.co/YM3MaY2jSh

— Joe Ledley (@joe16led) 31 mai 2016

Aimer à perdre la raison


Le temps a depuis fait son travail et Chris Coleman est revenu peu à peu à la raison en affirmant que "faire jouer Ledley pour le premier match serait imprudent". L'important est finalement ailleurs, et il faut déjà s'en satisfaire : le milieu de Crystal Palace sera au championnat d'Europe. Pour son talent d'abord, où sa place est quasiment indiscutable dans le milieu à trois du pays de Galles avec Joe Allen et Aaron Ramsey, mais aussi pour son côté indispensable…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant