"J'aurais aimé faire des gosses plus tôt"

le
0
"J'aurais aimé faire des gosses plus tôt"
"J'aurais aimé faire des gosses plus tôt"

Si Higuaín a fait tomber le record de buts et Buffon celui d'invincibilité, le record le plus chouette est celui établi par le troisième gardien de l'Empoli. Titularisé lors de la dernière journée, il est devenu le plus vieux débutant de l'histoire de la Serie A à 39 ans, 4 mois et 18 jours.

Ciao Maurizio. Comment as-tu été mis au courant de la possibilité de battre ce curieux record ?
Je l'ai su il y a un mois quand les supporters de l'Empoli ont lancé un hashtag #unminutoperPugliesi (une minute pour Pugliesi) pour me faire jouer. À partir de là, il y a eu des articles et j'ai vu que j'avais la possibilité d'établir un nouveau record. D'ailleurs, je pense que ce sera difficile d'aller me chercher.

En toute sincérité, tu y accordes vraiment de l'importance ?
Ça fait toujours plaisir de finir dans les almanachs, on se rappellera de moi pour ça, je l'ai pris comme une récompense pour ma carrière et je ferai en sorte de le rappeler dès que possible.

Tu connaissais le Brésilien Amical Barbuy de la Lazio, le précédent détenteur ?
« Le fait d'avoir battu un record de plus de 80 ans est une satisfaction supplémentaire. »
Non, et je ne me suis pas informé, j'avais autre chose à penser durant la semaine, disons que le fait d'avoir battu un record de plus de 80 ans est une satisfaction supplémentaire. En revanche, je connais très bien le troisième de ce classement, Alessandro Cesaretti qui avait débuté avec Messina en 2007, on a évolué ensemble à Pescara quelques années plus tôt et on se disputait la place de second gardien.

Comment as-tu appris que tu allais disputer ce match contre le Torino ?
Lors d'une conférence de presse du coach en semaine, suite à la question d'un journaliste, Giampaolo a fait comprendre qu'il m'aurait fait jouer au moins cinq minutes. Ensuite, on en a parlé ensemble, et il a confirmé son intention, mais il ne savait pas encore s'il devait me titulariser.


L'approche de ce match ne devait pas être simple.
C'est quelque chose que j'attendais depuis deux ans, il y a eu une forte émotion, mais surtout ce qu'on appelle de la "tension saine". Je me suis préparé comme pour les matchs précédents…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant