« J'ai besoin de super-hommes contre Bordeaux »

le
0

Après une semaine agitée marquée par des réunions avec « MLD » et les supporters, Michel s’est présenté vendredi en conférence de presse. L’occasion de donner la ligne de conduite pour les prochaines échéances.

Michel, comment s’est déroulée votre réunion de lundi dernier avec Margarita Louis-Dreyfus ? Elle était prévue dix jours avant. Nous devions discuter du présent ainsi que du futur. C'était une bonne chose de faire cette réunion avec l'actionnaire, le président et moi-même. Il y a souvent des fuites autour du club. Ces gens pensent avoir les bonnes infos mais ils travaillent pour eux. La propriétaire a essayé d'en savoir un peu plus autour de l'équipe lors de cette réunion de manière privée. C'est bien d'écouter et d'échanger directement avec les gens et ne pas s'en référer aux journaux. J'ai fait une analyse de la situation à la propriétaire du club. Nous avons parlé également des prochains matchs. Avez-vous évoqué les ambitions pour la saison prochaine ? Au-delà de ce que je peux dire à propos de la réunion de Zurich, il faut se référer au communiqué de l'actionnaire. Il est très clair concernant la situation du club. Je ne parle que de football avec la propriétaire et le président. Quels sont vos plans pour la saison prochaine ? Pour l’instant, je ne me projette que sur le match de Bordeaux. Que vous inspire cette équipe des Girondins ? Depuis l'arrivée de Ramé, Bordeaux joue différemment. Ils défendent bien. Ils ont un bon triangle au milieu de terrain, notamment avec Plasil. Mais on ne doit pas s'adapter à l'équipe adverse. Dimanche, on aura besoin de super-hommes contre Bordeaux ! Ce qui est important, c’est de transmettre ce que les supporters nous ont dit pour le match de Bordeaux. Quand les supporters disent ce genre de choses, c’est beaucoup plus fort que la tactique ou autre chose autour de l'équipe. Pendant la réunion d'hier, les supporters ont été sincères avec nous. Là, il faut jouer pour gagner et ne pas penser à autre chose. L'équipe a compris qu'il était temps de passer à l'action. Après le match de Toulouse, l'équipe a compris qu'elle ne pouvait plus accrocher des places en haut du classement.

« Pas dans une situation que nous n'avons pas méritée »

Quid de la réunion de jeudi à la Commanderie ? Je n'étais pas invité mais il me semblait important d'être présent comme les joueurs. Cette réunion est positive. L'initiative est très louable. Les supporters ont voulu nous faire passer le message que l'OM était un grand club. L'important, ce n'était pas de ne pas être invité au départ mais c’est d'avoir été là au final. Les supporters étaient directs et cordiaux. Ils ont parlé avec le cœur. Ce type de réunion peut avoir des conséquences positives pour le groupe. Elle était très importante pour les joueurs venus de l'extérieur ou pour moi. Elle aurait dû avoir lieu il y a six ou sept mois pour faire passer le message aux joueurs. Maintenant, il faut arrêter de parler et gagner. Nous ne sommes pas dans une situation que nous n'avons pas méritée. Maintenant, à nous de nous en sortir. Quelles sont vos relations du moment avec Vincent Labrune ? Bonnes. Comme toujours. Ce n’est pas par l’intermédiaire de journaux interposés que nos relations vont évoluer. C’est les yeux dans les yeux. Cette rencontre n'ajoute pas de pression pour dimanche mais ça en enlève. Au-dessus de moi, il y a le président et au-dessus la propriétaire. Depuis le début de mon aventure ici, j'ai toujours échangé avec le président en lui posant des questions. Quel est l’état de votre groupe avant ce match ? Lassana Diarra sera forfait alors que Mauricio Isla est de retour. Abdou Diaby s’entraîne normalement. Nicolas Nkoulou s’entraîne à normalement avec le groupe. Et on a complètement récupéré Mendy. Sparagna souffre depuis quelque temps d'une problème d'ouï. Vous ne pourrez pas me critiquer si je ne le titularise pas.  Il ne peut pas être aligné car son traitement est contraire aux règles d'antidopage.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant