J - 1 avant les épreuves du bac en pleine grève SNCF

le
0
Un étudiant planchant sur une épreuve du bac (photo d'illustration).
Un étudiant planchant sur une épreuve du bac (photo d'illustration).

Les 687 000 candidats au baccalauréat n'ont plus qu'une journée avant d'attaquer six jours d'épreuves écrites, avec pour certains un stress supplémentaire, la crainte d'arriver en retard en raison de la poursuite de la grève SNCF. Dans le doute, le ministre de l'Éducation nationale, Benoît Hamon, avait pris des dispositions en fin de semaine, autorisant les candidats qui auraient une heure de retard à composer une heure de plus, sans avoir à présenter un justificatif de retard. "Même si ça ne devait concerner que quelques centaines de candidats, ma responsabilité" est "d'anticiper une situation où tous les candidats au bac doivent être mis dans une situation d'égalité", a-t-il expliqué.

En temps normal, les candidats peuvent être acceptés avec un retard allant jusqu'à une heure, mais doivent rendre leur copie en même temps que leurs camarades. Si les retards devaient dépasser une heure, les situations seront étudiées au cas par cas, avec "bienveillance". La Peep, deuxième fédération de parents, a salué ces mesures. Toutefois, la situation va "créer du stress supplémentaire" et obliger certains candidats "à se lever beaucoup plus tôt pour s'assurer d'être à l'heure".

La grève ne touchera "que les candidats qui prennent le train pour aller dans le centre d'examen qui est en général leur lycée, c'est une petite minorité", relativise Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa, premier syndicat des chefs d'établissement....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant