Iter prêt à accueillir 230 convois exceptionnels

le
0
Début des tests sur la route spécialement aménagée pour acheminer les composants du réacteur thermonucléaire.

L'assemblage du futur réacteur de fusion thermonucléaire Iter ne commencera que mi-2014, mais Cadarache (Bouches-du-Rhône) est déjà prêt à en recevoir les composants géants. Quatre nuits de tests ont démarré lundi sur l'itinéraire grand gabarit spécialement aménagé pour les acheminer sur le chantier. Iter étant le fruit de la plus grande coopération internationale au monde, les différents composants vont converger de Chine, du Japon, des États-Unis, de Russie, d'Inde, de Corée du Sud et de différents pays de l'Union européenne.

Cadarache étant situé à 104 kilomètres de la mer, il a fallu d'imposants travaux pour que ce soit possible. À lui seul, ce chantier a coûté 112 millions d'euros, financés par le conseil général pour 64 % et par l'État pour le solde. 35 kilomètres de routes ont été élargies, 10 kilomètres de pistes créées, 26 ponts construi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant