Iter, le réacteur nucléaire du futur

le
0
Le prototype chargé de produire de l'énergie à partir de la fusion de deux variétés d'hydrogène doit être mis en service en 2027.

C'est à Cadarache, dans le sud de la France (près d'Aix-en-Provence), que le projet Iter, le réacteur de fusion nucléaire, doit sortir de terre. Sa mise en service est prévue à l'horizon de 2027 sur un site où le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) possède déjà des installations. Cadarache a été choisi en 2005, vingt ans après que le président américain Ronald Reagan et le secrétaire général du parti communiste d'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev ont approuvé une initiative internationale pour développer l'énergie issue de la fusion nucléaire.

Pour le moment à Cadarache, seuls quelques bâtiments fonctionnels ont été construits, dont le siège de l'organisation chargé de gérer un chantier au coût évalué de 15 milliards d'euros. Tandis que l'Europe assume 45% des coûts du projet, les autres par...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant