Italie-Venise sans doute remportée par la droite aux municipales

le , mis à jour à 04:02
0

ROME, 15 juin (Reuters) - Le Parti démocrate du président du Conseil italien Matteo Renzi semblait avoir perdu la course pour la mairie de Venise dimanche soir au second tour des élections municipales et régionales en Italie. Après dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote, Luigi Brugnaro, un homme d'affaires à la tête d'une alliance de partis de droite comprenant notamment Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, était crédité de plus de 53% des suffrages à Venise et le candidat de centre gauche Felice Casson de 46%, selon les résultats communiqués par le ministère de l'Intérieur. Le Parti démocrate de Matteo Renzi a certes remporté cinq des sept régions qui étaient appelées aux urnes à l'issue du premier tour le 31 mai. Mais le score élevé de la Ligue du Nord, parti anti-immigration, dans de nombreuses régions, a été considéré comme un revers pour le gouvernement. Le thème de l'immigration a été très présent dans la campagne électorale avec les centaines de migrants syriens et africains qui campent dans les gares à Rome et à Milan. Le gouverneur de la Vénétie, membre de la Ligue du Nord, fait partie de ceux qui ont demandé un arrêt des arrivées de migrants en Italie. Felice Casson a également demandé l'arrêt des transferts de migrants en provenance des centres d'accueil du sud de l'Italie, au motif que les centres d'accueil de Venise sont pleins. En Lombardie, le PD devrait remporter les municipalités de Mantoue et Lecco, tandis que la droite était créditée d'une légère avance à Arezzo en Toscane. On a voté aussi dans plusieurs endroits en Sicile. (James Mackenzie; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant