Italie : Silvio Berlusconi au pied du mur

le
0
A la veille d'un vote crucial sur le budget italien, les rumeurs sur la démission de Silvio Berlusconi sont de plus en plus insistantes. Le président du Conseil a démenti et attend le résultat du vote.

Silvio Berlusconi n'a pas démissionné. Tout du moins, pour l'instant. Le départ du Cavaliere de son poste de président du Conseil italien semble de plus en plus inévitable. Lundi matin, le rédacteur en chef du quotidien Il Foglio et proche conseiller de Berlusconi, Giuliano Ferrara, parlait même d'une démission «dans les heures voire les minutes» à venir. Le chef du gouvernement a du lui-même démentir par l'intermédiaire de sa page Facebook en expliquant que les rumeurs «étaient dénuées de tout fondement».

L'échéance de mardi donne pourtant des sueurs froides à Silvio Berlusconi. Le parlement doit le 8 novembre voter le budget ; une défaite du projet de loi sonnerait le glas du gouvernement du Cavaliere. En prévision de cette journée difficile, le président du Conseil a quitté Rome dimanche soir et prépare la bataille à Milan, d'où il est originaire. Officiellement, il y tient des rendez-vous privés. Dans les faits, il compte les soutiens dont il dispos

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant