Italie : Rome ne veut pas des JO en 2024, Renzi furieux

le
3
Italie : Rome ne veut pas des JO en 2024, Renzi furieux
Italie : Rome ne veut pas des JO en 2024, Renzi furieux

Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, en trépigne de fureur. Le Mouvement 5 étoiles (M5S) qui dirige la municipalité de Rome depuis juin s'oriente clairement vers un refus de la candidature aux jeux Olympiques de 2024. Virginia Raggi, la maire M5S élue il y a à peine trois mois, ne s'est pas encore prononcée ouvertement, mais le blog du fondateur du mouvement, Beppe Grillo, auquel elle a juré une fidélité absolue, a publié vendredi une tribune intitulée: «Les Jeux à Rome ? Non merci !». 

 

 

I PALAZZI DEL POTERE TREMANO.

Virginia Raggi dice NO alle Olimpiadi, rispettando il mandato elettorale del 70%... https://t.co/LiIORcDPPQ

— Foggia 5 Stelle (@foggia5stelle) 10 septembre 2016

 

 

 

Les Jeux servent à «satisfaire le délire d'omnipotence» des classes politiques et économiques et «sont souvent utilisés pour hypothéquer l'avenir des jeunes croulant sous les dettes et comme de puissantes armes de distraction massive», dénonce cette tribune signée par un député M5S, Elio Lannutti, président d'une association de consommateurs. L'annonce officielle du «Non, aux JO 2024» devrait se faire dans le cadre d'une structure sportive abandonnée de Rome, apprend t-on sur le site Next qui ne donne pas de lieu précis mais qui ajoute qu'une conférence de presse devrait se tenir avec Virginia Raggi pour expliquer les raisons de ce refus. Un scénario auquel se préparerait le Mouvement 5 étoiles (M5S) qui essaye par ce moyens de faire repartir les sondages à la hausse car trois mois après son couronnement sous la bannière du Mouvement 5 Etoiles, la maire de la ville Virginia Raggi doit faire face à une crise sans précédent analyse Next.

 

Cinq démissions au sein de la majorité à Rome

 

Cinq membres de l'équipe municipale ont en effet démissionné il y a quelques jours, dont le chef de cabinet, montré du doigt  à cause de son salaire à 200 000 euros brut ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm il y a 3 mois

    Au fait combien sont payés les membres du cabinet d'hidalgo ? Et combien sont -ils ?

  • mlaure13 il y a 3 mois

    Cinq membres de l'équipe municipale ont en effet démissionné il y a quelques jours, dont le chef de cabinet, montré du doigt à cause de son salaire à 200 000 euros brut ?...il n'y a pas à dire, la classe politique est pourrie dans tous les Pays...:-(((

  • frk987 il y a 3 mois

    Grenoble a mis 25 ans pour se débarrasser des dettes des jeux de 1968 et c'était seulement les jeux d'hiver. Au diable cette fumisterie commerciale aux frais du contribuable.