Italie-Renzi exclut de nouvelles coupes budgétaires en 2015

le
0

ROME, 7 avril (Reuters) - Le budget 2015 de l'Italie ne comportera ni réductions de dépenses ni augmentations d'impôts, a déclaré mardi le président du Conseil Matteo Renzi en présentant un document d'orientation qui prévoit de ramener le déficit de 2,6% du PIB cette année à 1,8% en 2016. "Il n'y a ni coupes (budgétaires), ni augmentation des impôts", a-t-il dit à la presse au sortir d'un conseil des ministres qui a approuvé le Document économique et financier (Def) pour les trois prochaines années. Matteo Renzi a confirmé l'objectif gouvernemental d'une croissance de 0,7% en 2015, qui atteindrait 1,4% l'an prochain. Il n'a pas non plus exclu des baisses d'impôts l'année prochaine si les conditions le permettent. Le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, a précisé que le ratio dette/PIB atteindrait 132,5% en 2015 avant de revenir à 130,9% en 2016. (James Mackenzie, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux