Italie-Renzi échappe à la censure de la Chambre des députés

le
0

(Actualisé avec troisième vote) ROME, 30 avril (Reuters) - Les députés italiens se sont prononcés jeudi en faveur du dernier des trois articles de la réforme électorale sur lesquels Matteo Renzi, président du Conseil, a engagé la responsabilité de son gouvernement. L'article en question a été adopté par 342 voix pour et 15 contre. La plupart des députés d'opposition ainsi que de nombreux dissidents du Parti démocrate (PD), le parti de Renzi, ont refusé de prendre part au vote en signe de protestation. Matteo Renzi, dont le projet est vivement contesté par l'opposition et une partie de la majorité, veut imposer un système à deux tours afin d'assurer l'émergence de majorités claires et éviter les impasses politiques comme celle qui s'est produite en 2013. Le vote final sur l'ensemble du projet est prévu lundi prochain. (Roberto Landucci et Gavin Jones; Jean-Philippe Lefief et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant