Italie : Parme, symbole du rejet des politiques

le
0
Porté par le mouvement de Beppe Grillo, Federico Pizzarotti veut y incarner le renouveau.

Lors des élections municipales, le Mouvement 5 Étoiles du comique contestataire et antipolitique Beppe Grillo a créé la surprise en s'emparant de quatre mairies. «Nous avons pris Stalingrad. Marchons maintenant sur Berlin», s'est enflammé sur son blog Grillo, qui se voit désormais crédité de 14% au niveau national.

À Parme, riche agglomération de 190.000 habitants célèbre par ses jambons et ses parmesans, le renouveau a les traits de Federico Pizzarotti, 39 ans, jeune responsable de projet informatique dans une banque.

Porté par les réseaux sociaux, ce personnage inconnu du grand public il y a six mois a recueilli 60% des suffrages, devançant son adversaire de gauche. Il est devenu le plus jeune maire jamais élu à Parme. Entre le premier et le second tour, Federico Pizzarotti a gagné 34.000 voix, une progression que ce nouveau maire attribue à sa promesse d'instaurer la transparence: les débats de son conseil municipal seront retransmis en direct sur le Web. La popu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant