Italie : Naples et l'Eglise se disputent le trésor de San Gennaro

le
1
Italie : Naples et l'Eglise se disputent le trésor de San Gennaro
Italie : Naples et l'Eglise se disputent le trésor de San Gennaro

Rien ne va plus entre les Napolitains et l'Eglise catholique. Les habitants de la ville du sud de l'Italie reprochent à l'institution de vouloir prendre le contrôle du trésor de San Gennaro, l'un des saints patrons napolitains, conservé dans la commune depuis 500 ans. Du coup, des milliers d'entre eux ont manifesté samedi pour protester contre sa prise de contrôle par l'Eglise catholique. 

«Nous protégeons une institution vieille de plusieurs siècles et ne supporterons aucune interférence, de l'Eglise ou du gouvernement», a expliqué à Paolo Jorio, directeur du musée de San Gennaro où les bijoux sont conservés. Plus de 3 000 personnes, certains en T-shirt représentant le saint, ont noué des mouchoirs blancs au portail du musée et de la chapelle attenante. Parmi leurs banderoles, on pouvait lire «Ne touchez pas au trésor».

Giù le mani da S. Gennaro Que Saint de Naples reste en mains laïques https://t.co/xPQC9XHgVk https://t.co/vV1il1Uj18 https://t.co/QtU8eUtNiP— Charles Heimberg (@heimbergch) 6 mars 2016

Ho aggiunto un video a una playlist di @YouTube: https://t.co/D7L8SNHb4H [#TaggatoNA] Giù le mani da San Gennaro 05/03/2016— 5Ants.tv (@5AntsTV) 6 mars 2016

Le miracle de San Gennaro

C'est un décret du ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano, qui a mis le feu aux poudres. Selon ses critiques, il menacerait l'autonomie du conseil laïque chargé depuis 500 ans de la conservation de ce trésor religieux composé de nombreux bijoux offerts par des rois, des aristocrates et des admirateurs du saint.

Le conseil a été mis en place alors que Naples faisait face à une série de malheurs: une résurgence de la peste, un siège par les Français et une éruption du Vésuve à l'origine de tremblements de terre. Les survivants de ces catastrophes se sont engagés en 1527 à ériger une chapelle à leur saint patron, Saint Janvier en français, décapité en 305 lors de la persécution des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    5 siècles que ça dure.....Ce qu'il y a d'extraordinaire avec les religions c'est que les problèmes subsistent des millénaires.