Italie : menace d'un blocage politique après les élections

le
0
Les Italiens ont exprimé leur mécontentement à l'égard des partis traditionnels et de l'Europe, sans dégager de majorité. » Le retour de Berlusconi fait plonger les marchés

De notre correspondant et de notre envoyé spécial à Rome

L'Italie retenait toujours son souffle, lundi en fin de soirée, alors que les élections générales semblaient en passe de donner naissance à un Parlement divisé. À en croire les estimations disponibles, le Parti démocrate (PD, centre gauche) affichait une avance de 300.000 voix, qui tendait toutefois à se réduire, à la Chambre basse. La situation demeurait plus confuse encore au Sénat, où la coalition de centre droit formée par les partisans de Silvio Berlusconi et ses alliés de la Ligue du Nord paraissait faire jeu égal avec ses concurrents. Un résultat qui, s'il se confirmait, pourrait priver le PD de majorité stable. Voire contraindre l'Italie à organiser de nouvelles élections.

L'abstention, en hausse de six...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant