Italie : le Sud toujours plus à la dérive

le
12
Un tiers des habitants du sud de l'Italie sont menacés par la pauvreté.
Un tiers des habitants du sud de l'Italie sont menacés par la pauvreté.

Vous avez aimé la tragédie grecque, vous adorerez le naufrage du sud de l'Italie. Dans son rapport annuel, la Svimez (association pour le développement industriel du Mezzogiorno) révèle qu'entre 2000 et 2014, le PIB du sud de la péninsule n'a augmenté que de 13 %. Sur la même période, il a cru de 24 % en Grèce et de 37 % en moyenne dans la zone euro.

Le phénomène n'est pas nouveau et, en 1945, Carlo Levi avait déjà décrit le retard économique et social du Mezzogiorno dans son roman Le Christ s'est arrêté à Eboli. Mais les derniers chiffres confirment que le fossé séparant les deux Italie ne cesse de se creuser et que la fracture entre Nord et Sud de la péninsule n'a d'équivalent dans aucun autre pays européen.

Un chômage de 20 %

Au terme de 7 années de récession consécutives, le PIB par habitant est de 16 900 euros dans le Sud contre 31 500 euros dans le Nord, une différence de 53,7 % ! 62 % des Méridionaux gagnent moins de 12 000 euros par an, un tiers d'entre eux est menacé par la pauvreté et, entre 2008 et 2014, la consommation des familles a chuté de 13 %. Les secteurs sur lesquels les Italiens du Sud ont le plus réduit les dépenses sont... la culture et l'instruction.

Alors que les investissements industriels ont chuté de 59 %, le chômage s'élève à 20 % de la population active, contre 9,5 % dans le Nord. Mais pour les femmes et les jeunes de moins de 34 ans, il atteint respectivement 80 %...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le dimanche 2 aout 2015 à 13:27

    M5441845 : je " pérempte " rien du tout, j'écris " parfois ". En Guyane c'est 60% de chomage chez les jeunes et la délinquance y est hors de controle. pour la Nouvelle-Calédonie, aiki41 y a habité, il sait donc de quoi il parle.

  • monjohn le dimanche 2 aout 2015 à 08:03

    Eh ben, ils sont plus riches que nous après impôts et en plus, ils ont plus de soleil, donc légumes et agrumes quasi gratuit sans parler du chauffage inexistant là-bas.

  • wanda6 le samedi 1 aout 2015 à 21:47

    floalain : avec le loyer et charges, électricité , taxes c'est min. 850 €, il ne vous reste que 150 € à survivre !

  • aiki41 le samedi 1 aout 2015 à 19:06

    êtes vous de ce que vous avancez M5441845 concernant la Nouvelle-Calédonie ? J'y ai vécu de nombreuses années et je peux vous dire que l'économie est détenue par une poignée de personnes qui sont à la fois entrepreneur et politique (donc Est-ce cela libérale ?). Et la délinquance elle est en croissance continue et la prison est complétement full. Il faut voir tout cela en relatif : le Nouvelle Calédonie c'est 245 000 habitants, la France c'est 66 millions.

  • nestotor le samedi 1 aout 2015 à 14:47

    il y a les chiffres, et la realité. 15% de la population active decouragée de chercher un travail, en plus du chomage officiel. http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-27/the-italian-job-market-is-so-bad-that-workers-are-giving-up-in-droves En france, on y va doucement aussi, les amortisseurs sociaux remplaçants, a grands frais l'economie informelle des italiens

  • M5441845 le samedi 1 aout 2015 à 13:29

    Attention a vos affirmations péremptoires bearnhar. Vos 60% de taux de chômage ne correspondent a aucune réalité. La situation de la très libérale nouvelle Calédonie ne peut être comparée aux très sociales Antilles ou à la Guyane. Enfin la criminalité en nouvelle Calédonie est bien plus basse qu'en métropole. Mettre dans le même sac Mayotte ou saint Pierre et Miquelon ou Futuna est une aberration...

  • d.e.s.t. le samedi 1 aout 2015 à 13:26

    Il serait intéressant de comparer avec le C.A. de la M.A.F.I.A. sur la même période!

  • floalain le samedi 1 aout 2015 à 13:18

    12 000€ par an, ça fait 1000€ par mois, est-ce vraiment la pauvreté?

  • bearnhar le samedi 1 aout 2015 à 11:36

    Et en France, nos Dom/Tom avec parfois 60% de chomage et une délinquance hors de controle, ils sont comment ? Lorsque nos médias Français vont se rencentrer sur les affaires intérieures au lieu de s'occuper de la paille dans l'oeil du voisin, ils vont tomber des nues.

  • bearnhar le samedi 1 aout 2015 à 11:34

    En tout cas les dirigeants Italiens sont incommensurablement plus courageux que les notres lorsqu'il s'agit de déclarer la guerre totale à la ma-fia, ici on vit de petits arrangements sur la cote d'Azur, tandis qu'en Italie ils saisissent des sommes colossales, 1...2 milliards d'€, du jamais vu ici.