Italie : le scénario de la transition se précise

le
0
Berlusconi devrait officiellement se démettre samedi soir. Pressenti jeudi, Mario Monti pourrait lui succéder dimanche.

Six cents mètres séparent le Sénat du Palais Chigi, le Matignon italien. Mario Monti pourrait les franchir en deux jours. Le nouveau sénateur à vie, gratifié de cet honneur mercredi en fin d'après-midi, devait rencontrer jeudi soir le chef de l'État, Giorgio Napolitano, et le président de la Chambre des députés, Gianfranco Fini, au Palais du Quirinal, siège de la présidence de la République. Dans la tempête qui secoue l'Italie, ce premier pas devrait le conduire jusqu'au fauteuil de Silvio Berlusconi, à la tête d'un exécutif qui pourrait prendre la forme du gouvernement d'urgence nationale.

Ce matin, à 10h30, l'économiste de 68 ans devrait prendre place au premier rang du Sénat, à côté des six autres sénateurs à vie. Le président de cette assemblée, Renato Schifani, l'a félicité chaleureusement pour sa fraîche nomination par le chef de l'État: «Votre grande expérience nous sera d'une aide précieuse à tous», lui a-t-il dit. Puis s'ouvrira le débat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant