Italie-Le gouvernement engage sa responsabilité sur la réforme électorale

le
0

ROME, 28 avril (Reuters) - Le gouvernement italien a annoncé mardi qu'il engagerait sa responsabilité au Parlement sur son projet de réforme électorale. Cette décision, annoncée par la ministre des Réformes institutionnelles Maria Elena Boschi, a suscité les vives protestations des élus de l'opposition qui accusent le président du Conseil Matteo Renzi de vouloir confisquer le débat. Le chef du gouvernement veut imposer un système électoral à deux tours afin d'assurer des majorités claires et éviter les blocages politiques comme celui qui s'était produit en 2013. Il a fait de cette réforme l'un des chantiers essentiels de son mandat et a lié le sort de son gouvernement à l'adoption du projet, menaçant de provoquer des élections anticipées en cas de rejet du texte. (Roberto Landucci, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant