Italie-Le FMI relève légèrement sa prévision de croissance

le
0
    ROME, 23 mai (Reuters) - Le Fonds monétaire international 
(FMI) a revu en légère hausse sa prévision de croissance 
économique de l'Italie, tout en prévenant que la troisième 
économie de la zone euro restait confrontée à des risques de 
ralentissement. 
    Le FMI a annoncé lundi qu'il s'attendait désormais à une 
croissance de 1,1% en 2016, légèrement supérieure à sa 
précédente estimation qui était de 1,0%, et d'environ 1,25% en 
2017-2018.  
    A l'issue de sa réunion annuelle à Rome avec les autorités, 
le FMI a néanmoins évoqué un certain nombre de facteurs de 
risque parmi lesquels la volatilité des marchés, une éventuelle 
sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, une augmentation 
massive de l'afflux de réfugiés et le ralentissement du commerce 
mondial. 
    Cette révision pour l'année en cours porte l'estimation du 
FMI pour cette année au même niveau que celle de l'institut 
italien de la statistique, qui est elle-même légèrement 
inférieure au rythme de 1,2% avancé par le gouvernement. 
    L'Italie a connu une croissance de 0,8% en 2015, sa première 
année de croissance après trois ans de récession. Aux rythmes 
actuellement estimés, le PIB italien ne retrouverait pas ses 
niveaux de 2007 avant le milieu des années 2020, précise le FMI. 
    Le FMI a aussi indiqué que les banques italiennes devraient 
prendre de nouvelles mesures de réduction du montant de leurs 
créances douteuses à moyen terme et être dans l'obligation de 
présenter régulièrement les progrès réalisés en la matière. 
    Dans son rapport sur le pays, le Fonds a ajouté que la 
poursuite du mouvement de consolidation du secteur bancaire 
était importante pour améliorer l'efficacité du système 
financier italien qui est entravé par 360 milliards d'euros de 
prêts à risque, soit près d'un tiers du PIB du pays. 
 
 (Crispian Balmer et Isla Binnie, Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant