Italie : la révolution citoyenne des élus « grillini »

le
0
Décontractés, tutoyant leurs collègues, les députés du Mouvement 5 étoiles font une entrée remarquée au Parlement.

«Nous ouvrirons le Parlement comme une boîte de thon» : Beppe Grillo n'a jamais fait mystère de ses intentions à l'égard d'un système qu'il estime être aux mains d'une caste. Pour l'en détacher, son Mouvement 5 étoiles (M5S ) revendique la présidence de la Chambre des députés. Le Parti démocrate de Pier Luigi Bersani, leader d'une coalition de gauche arrivée en tête avec 8,6 millions de voix aux élections des 24 et 25 février, acceptera-t-il de renoncer au perchoir sans avoir aucune assurance qu'il pourra former un gouvernement?

Réponse vendredi, jour de l'ouverture du nouveau Parlement en Italie. Les spéculations vont bon train. «Jamais nous ne participerons à un gouvernement qui ne soit pas le nôtre», avait affirmé l'ex-comique au lendemain des élections. «Jamais nous ne voterons la ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant