Italie-La croissance va ralentir à court terme, dit l'Istat

le
0
    ROME, 7 juin (Reuters) - La croissance italienne, déjà 
modeste, devrait ralentir à court terme, a dit mardi l'Istat, 
l'institut national de la statistique, douchant ainsi les 
espoirs du gouvernement de voir le produit intérieur brut (PIB) 
augmenter de 1,2% cette année. 
    Dans sa note de conjoncture mensuelle, l'Istat précise que 
son indicateur avancé composite reste orienté à la baisse en 
raison de la faiblesse aussi bien des anticipations des 
entreprises que des commandes manufacturières. 
    Cela suggère un "ralentissement de la croissance à court 
terme", ajoute-t-il. 
    L'Italie, troisième économie de la zone euro, est sortie 
début 2015 d'une période de trois années de récession. Mais la 
croissance est restée atone depuis avec une hausse de 0,8% du 
PIB sur l'ensemble de 2015 et, sur le premier trimestre de cette 
année, une augmentation de 0,3%.  ID:nL8N18S2FG  
    La zone euro dans son ensemble a enregistré une croissance 
de 0,6% sur les trois premiers mois de l'année, selon les 
données révisées publiées mardi par Eurostat.   
    En mai, l'activité dans le secteur italien des services 
s'est contractée pour la première fois en près d'un an et demi 
et la croissance du secteur manufacturier a ralenti. 
 ID:nL8N18V0ZI ,  ID:nL8N18T19G  
    Lundi, la Banque d'Italie a revu à la baisse ses prévisions 
de croissance pour 2016 et 2017, citant surtout le 
ralentissement économique mondial et disant que la consommation 
des ménages resterait le principal moteur de l'activité. 
 ID:nL8N18Y2BF  
    La banque centrale du pays voit désormais le PIB augmenter 
de 1,1% cette année alors qu'elle avait projeté en janvier une 
croissance de 1,5% pour 2016. 
 
 (Gavin Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant