Italie-La banque centrale s'attend à une baisse du PIB au T3

le
0

ROME, 23 octobre (Reuters) - L'économie italienne devrait s'être contractée au troisième trimestre sous l'effet d'une détérioration des perspectives à l'export avec les tensions internationales et du recul de la confiance des ménages comme du climat des affaires, a prévenu jeudi la Banque d'Italie. "Au vu des indicateurs disponibles jusqu'à présent, le PIB a vraisemblablement légèrement reculé au troisième trimestre", écrit la banque centrale dans son bulletin de conjoncture pour le mois d'octobre. "Les perspectives pour la demande extérieure sont devenues plus incertaines, reflétant les tensions internationales. Un regain de la confiance des ménages et des entreprises, constaté à la fin de l'année dernière, a calé cet été." Du fait de la durée et de la sévérité de la crise économique en Italie, la banque centrale a jugé raisonnable la décision du gouvernement de reporter ses objectifs de réduction de la dette publique dans le budget 2015, pour autant que la marge de manoeuvre ainsi dégagée soit utilisée pour soutenir la croissance à moyen et long termes. Le produit intérieur brut (PIB) de l'Italie, qui s'est contracté de quelque 9% depuis l'éclatement de la crise financière en 2007, a reculé de 0,3% sur la période d'avril à juin, et un nouveau trimestre de contraction conduirait le pays à renouer avec la récession, définie statistiquement comme deux trimestres consécutifs de baisse de l'activité. Une révision des chiffres du premier trimestre faisant ressortir une stagnation de l'activité contre une contraction de 0,1% annoncée initialement a permis a l'Italie d'éviter de peu de replonger en récession jusqu'à présent. La banque centrale a aussi prévenu que l'Italie était confrontée à un risque élevé d'une inflation faible pendant une période prolongée, ce qui fragilise les efforts de réduction de la dette publique, la deuxième la plus élevée de la zone euro en poucentage du PIB avec un ratio de plus de 130%. (James Mackenzie, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux