Italie: l'instabilité politique plombe les comptes publics, la BCE s'inquiète

le
0
Les menaces que Silvio Berlusconi fait peser sur le gouvernement d'Enrico Letta font craindre un retour de l'instabilité politique en Italie alors que le pays peine à sortir de la récession.

Les craintes d'un retour de l'instabilité politique en Italie alarment l'Europe. Olli Rehn, le commis­saire européen aux Affaires économiques, parle même d'un «risque significatif». Il l'attribue aux menaces que Silvio Berlusconi fait peser sur le gouvernement d'Enrico Letta. Le Cavaliere promet de retirer ses cinq ministres si le Sénat vote sa déchéance parlementaire. La Cour de cassation l'a condamné le 1er août à la privation de mandat électoral pendant un à trois ans (la durée exacte en sera connue le 19 octobre). Des délibérations houleuses se déroulent en commission au Sénat. Elles seront sanctionnées début octobre par un vote définitif.

Une crise gouvernementale risque de plomber les comptes d'un pays qui peine à sortir de la récession. Les indicateurs clignot...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant