Italie (J2) : La Juventus maîtrise son sujet, Naples fait craquer le Milan AC

le
0
Italie (J2) : La Juventus maîtrise son sujet, Naples fait craquer le Milan AC
Italie (J2) : La Juventus maîtrise son sujet, Naples fait craquer le Milan AC

La Juventus Turin a signé sa deuxième victoire de la saison en autant de matchs, ce samedi soir contre la Lazio Rome (0-1). Un peu plus tard dans la soirée, Naples fait craquer le Milan AC au terme d’un match fou (4-2).

Une semaine après sa victoire au raccroc contre la Fiorentina en ouverture de la saison 2016-17, la Juventus Turin a affiché plus de maîtrise. Si les Turinois n’ont dominé la Lazio Rome que par un but d’écart, les Bianconeri ont affiché une supériorité nette ce samedi soir. Dominateurs, les hommes de Massimiliano Allegri se sont créés plusieurs occasions par l’intermédiaire de Paulo Dybala, avant que ce dernier ne se transforme en passeur décisif à destination de Sami Khedira. D’une belle louche, l’Argentin a trouvé l’Allemand dont la frappe croisée a fait mouche. Le seul but du match qui permet à la Juve de signer un deuxième succès de rang et de prendre provisoirement les commandes de la Serie A.

Niang, un but puis un carton rouge

Derrière, Naples a remporté son premier match de la saison. Accrochés à Pescara la semaine dernière, les coéquipiers de Marek Hamsik ont pris le meilleur sur le Milan AC au terme d’un match fou ce samedi soir (4-2). Bien lancés grâce à un doublé de la recrue Milik, les Napolitains ont reculé et ont été rejoints au score après des réalisations de Niang et Suso. Mais Callejon a redonné l’avantage aux locaux à un quart d’heure du terme, avant que les Milanais ne craquent : Kucka, puis Niang, ont été expulsés en dix minutes. Et dans le temps additionnel, Romagnoli a marqué contre-son-camp en tentant d’empêcher le ballon de rentrer avec la main. Une fin de match folle qui empêche les Rossoneri de capitaliser sur leur victoire face au Torino lors de la première journée.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant