Italie - Inter Milan : Icardi maintenu capitaine après s'être excusé

le
0
Italie - Inter Milan : Icardi maintenu capitaine après s'être excusé
Italie - Inter Milan : Icardi maintenu capitaine après s'être excusé

L’Inter Milan a annoncé lundi que Mauro Icardi, en proie à de vives tensions avec les supporters du club, restera le capitaine de l’équipe première, tout en écopant d’une amende dont le montant n’a pas filtré.

Pour l’Inter Milan, il s’agit désormais d’une affaire classée. Au lendemain d’un match qui a consumé le divorce entre Mauro Icardi et les supporters nerazzurri, dans la foulée de la publication de son autobiographie où l’attaquant argentin (23 ans) les menaçait, le club a publié un communiqué lundi. Il y est indiqué que l’ancien de la Sampdoria restera capitaine de l’équipe première, tout en écopant d’une amende pour non respect de la charte signée par tous les joueurs. Son montant n’a pour l’instant pas filtré. Autre condition fixée par l’Inter : la réédition de son autobiographie sans les passages concernant la défaite contre Sassuolo en février 2015, après laquelle il avait lancé un maillot à un enfant avant de se le voir renvoyer en pleine figure par des supporters de la bouillante Curva Nord. Un épisode qu’Icardi raconte, affirmant ensuite qu’il était prêt à se frotter lui-même à tous ses détracteurs un par un et à rameuter des connaissances des quartiers chauds où il a grandi.

Icardi : « Dans une famille, les incompréhensions peuvent arriver »

Dans le communiqué de lundi, Icardi a présenté ses excuses : « Ces deux derniers jours, j’ai vécu une triste parenthèse dans mon histoire avec l’Inter. Mais dans une famille, les moments difficiles et les incompréhensions peuvent arriver. Tout est parti d’une page de mon livre, probablement écrite trop instinctivement. Le ton n’était pas approprié et je suis vraiment désolé pour les fans de l’Inter. Ça a offensé beaucoup de gens, mais nous devons aller de l’avant et, si possible, remettre les choses en place. » Prolongé par le club la semaine dernière, Icardi réalisait un excellent début de saison, avec six buts et deux passes décisives. Mais insulté par ses propres supporters, qui ont ensuite squatté devant chez lui après le match, il a raté un penalty et participé à la défaite de son équipe contre Cagliari dimanche (1-2). La cicatrice est si profonde qu’il n’est pas évident qu’elle puisse se refermer par un simple communiqué. Il faudra bien du temps pour espérer une normalisation des relations à terme. A voir aussi : >>> L'actualité de l'Italie
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant