Italie-Hausse inattendue du taux de chômage en mars, à 13%

le
0

30 avril (Reuters) - Le taux de chômage en Italie a, contre toute attente, augmenté en mars pour s'établir 13,0% contre 12,7% le mois précédent, montrent des données officielles publiées jeudi qui tombent mal pour le président du Conseil Matteo Renzi. Ce dernier a mis en oeuvre une réforme du marché du travail, le "Jobs Act", qui permet, entre autres, aux entreprises de licencier pour des raisons économiques sans risque de voir les employés réintégrés dans leurs fonctions si la justice estime leur licenciement illégal. Le taux de chômage du mois de mars est au plus haut depuis novembre 2014 et est supérieur à toutes les prévisions des économistes interrogés par Reuters, qui avaient anticipé en moyenne un taux de 12,6%. Le taux de chômage des jeunes, soit la catégorie 15-24 ans, a également augmenté, à 43,1%, contre 42,8% (chiffre révisé) en février, soit un plus haut depuis août dernier, précise Istat, l'institut des statistiques nationales. L'économie italienne, la troisième de la zone euro, s'est contractée sur les trois dernières années mais devrait croître en 2015. En Allemagne, première puissance économique de la zone euro, le taux de chômage est resté inchangé à 6,4%, au plus bas depuis la réunification du pays en 1990. ID:nL5N0XR2CE En France, le chômage a une nouvelle augmenté en mars, une hausse qui a touché plus particulièrement les jeunes. ID:nL8N0XO46N (Gavin Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant