Italie : Fronde des internationaux contre leur président

le
0
Italie : Fronde des internationaux contre leur président
Italie : Fronde des internationaux contre leur président
Les internationaux italiens ont lancé sur Twitter une révolte contre le président de la Fédération italienne de rugby (FIR), Alfredo Gavazzi, qui les a critiqués, sur fond de négociations de primes de matchs.

À peine Alfredo Gavazzi, président de la Fédération italienne de rugby (FIR), avançait l’idée de modifier le système des primes de matchs, souhaitant les réduire et les limiter aux seules victoires, que la Nazionale montait au créneau. Ouvertement opposé à leur président, les internationaux italiens ont en effet laissé entendre publiquement leur colère, sur Twitter, via le hashtag #portacirispetto (#respecte-nous). Si l’initiateur de la fronde se révèle être le capitaine du XV transalpin, Sergio Parisse, auteur d’un premier tweet mardi soir citant une déclaration de Gavazzi - « Je suis las des retraités, ce n'est pas moi qui suis descendu au 15eme rang » - le message a ensuite été retweeté plus d’une centaine de fois. Par grand nombre de tifosi comme par la grande majorité des joueurs ayant disputé le Tournoi des Six Nations 2014/2015, où l'Italie a terminé cinquième après n’avoir gagné qu’un match, en Ecosse - et avoir été relégués à la 15eme place du classement mondial.

Alfredo Gavazzi s'était ainsi exprimé en conférence de presse la semaine dernière, évoquant l'idée de changer le système de primes internationales. Plutôt que de recevoir 6 500 euros pour une présence sur la feuille d'un match du Tournoi, comme c’est le cas jusqu’à présent, le président de la FIR a proposé de ne verser de prime qu'en cas de victoire. Sollicité par l'AFP, le sélectionneur de l'Italie, Jacques Brunel, n'a pas commenté le mouvement d'humeur de ses joueurs. « Je ne peux pas réagir, je ne suis pas du tout au courant », a-t-il expliqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant