Italie-France. Dusautoir : «On a vraiment besoin de cette victoire»

le
0
Italie-France. Dusautoir : «On a vraiment besoin de cette victoire»
Italie-France. Dusautoir : «On a vraiment besoin de cette victoire»

Souriant et décontracté le capitaine du XV de France s'est présenté samedi dans l'immense salle de conférence du stade Olympique de Rome aux côtés de Yannick Bru, l'entraîneur des avants. A la veille du rendez-vous crucial pour les Bleus en Italie (ce dimanche, 16 heures) et juste avant le dernier entraînement, le capitaine a tenu un discours mobilisateur.

Etes-vous satisfait des échanges que vous avez eu en début de semaine avec le reste du groupe ?

THIERRY DUSAUTOIR. Ils ont permis d'avancer. Ce qui en ressort c'est que tous les joueurs sont concentrés vers l'objectif de dimanche qui sera très important. On a l'ambition de battre l'italie.

Qu'avez-vous dit à vos troupes ?

De jouer libéré, jouer au rugby comme ils savent le faire, de prendre de la distance par rapport au contexte. Je pense que le message est passé.

Quel regard portez-vous sur l'Italie ?

Déjà ce n'est plus la même équipe qu'il y a dix ans. Elle a montré qu'elle avait progressé. Toutes les équipes qui sont venues ici ont eu des difficultés. Aujourd'hui on a une détermination qu'on n'avait pas il y a deux ans (défaite 23-18). Parce qu'on a vraiment besoin de cette victoire. Un bon match ici face est un passage obligé.

Avez-vous l'impression d'avoir effectué une préparation commando pour ce match ?

Qu'est-ce qu'une préparation commando ?

Une semaine avec beaucoup de discours...

Non, ça c'est une préparation normale. Il y a simplement une pression supplémentaire vu le contexte. Mais on a pu voir face aux Gallois qu'on n'était pas loin quand on jouait au rugby. On va rentrer sur le terrain avec cette ambition là.

Les critiques contre le sélectionneur mettent-elles plus de pression ?

Quand on ne gagne pas les matchs, on ne peut pas s'attendre à recevoir des fleurs. Il faut faire abstraction de tout ça pour se concentrer sur le sportif.

Que pensez-vous de l'hommage que les Italiens ont accepté de rendre à Muffat, Arthaud et Vastine ?

On ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant