Italie-Arrestations liées à la gestion de l'accueil des migrants

le , mis à jour à 11:17
0

ROME, 4 juin (Reuters) - La police italienne a annoncé jeudi l'arrestation de 44 personnes soupçonnées de faire partie d'un réseau romain d'hommes d'affaires et de politiques corrompus visant à truquer les contrats publics de gestion des centres d'accueil des migrants. Des mandats d'arrêts ont en outre été émis contre 21 personnes dans plusieurs parties du territoire italien. Ces arrestations font suite à la découverte l'an dernier d'un vaste système de corruption à Rome. L'affaire avait incité la municipalité à demander à l'autorité nationale de lutte contre la corruption d'enquêter sur une liste de contrats publics suspects. L'enquête a débouché sur la mise au jour d'un système de grande ampleur visant à permettre à un certain nombre de sociétés de remporter de très lucratifs contrats publics pour gérer les centres de réception des migrants. Ce cartel a permis d'engranger "des bénéfices économiques importants" en excluant les candidats rivaux, précise la police. Ces centres, souvent gérés par des organisations coopératives, se sont révélés être une bonne source de revenus pour des opérateurs peu scrupuleux, alors que l'Italie fait face à l'afflux de milliers de migrants en provenance des côtes nord-africaines. "Il faut arrêter immédiatement les départs par bateau et les appels d'offres publics", a déclaré Matteo Salvini, chef de la Ligue du Nord (LN, droite xénophobe). (James Mackenzie; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant