Istanbul : Erdogan fait nettoyer la place Taksim

le
0
EN IMAGES - Le premier ministre turc, qui doit recevoir des manifestants, espère la fin de la contestation.

Dès midi, des militants d'organisation d'extrême gauche avaient repris, pour une courte durée, la statue d'Atatürk sur la place Taksim. L'étendard rouge de «l'Union pour la lutte» flottait de nouveau dans le vent. «Nous reviendrons encore et encore», souffle Tuçe, adossée contre le socle avec des camarades.

Cinq heures auparavant, au petit matin, les forces de l'ordre avaient investi la place, retiré les drapeaux plantés sur la statue et avaient grimpé sur le toit du Centre culturel Atatürk. En quelques minutes, la grande façade noire s'était retrouvée nue. À la place du grand drap blanc sur lequel tous les passants et les téléspectateurs du monde entier pouvaient lire «Tayyip, ferme-la», un drapeau rouge et blanc ainsi qu'un portrait de Mustafa Kémal, le père de la République, avaient été suspendus. Cette intervention visait seulement à en fini...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant