Issoufou : «Au Mali, on finira par éliminer les djihadistes»

le
0
INTERVIEW - Mahamadou Issoufou, le président du Niger, se dit prêt à envoyer plus de soldats dans le cadre de l'opération de l'ONU qui se déploiera en juillet prochain au Mali.

Premier chef d'État africain à s'être rendu à Gao, samedi, Mahamadou Issoufou se félicite des résultats de l'intervention militaire française au Mali, qu'il a soutenue avec un contingent d'environ 680 soldats déployés au sein de la force africaine, la Misma.

LE FIGARO. - Vous avez été le premier dirigeant africain à tirer la sonnette d'alarme sur la situation au Mali. Êtes-vous satisfait de la tournure des événements?

MAHAMADOU ISSOUFOU. - Je ne regrette qu'une chose: que l'intervention n'ait pas eu lieu plus tôt. On a donné le temps aux forces terroristes de se renforcer. Heureusement, il y a eu l'opération «Serval». Sans cela, les forces africaines auraient eu beaucoup de mal à chasser les djihadistes. Tout cela est une conséquence de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant