Israël veut des sanctions après les tirs de missiles iraniens

le
0
    JERUSALEM, 12 mars (Reuters) - Le Premier ministre israélien 
Benjamin Netanyahu a appelé samedi les grandes puissances à 
sanctionner sans attendre l'Iran, qui a effectué cette semaine 
plusieurs tirs de missiles balistiques. 
    Il a demandé au ministère israélien des Affaires étrangères 
de demander aux cinq pays membres permanents du Conseil de 
sécurité des Nations unies (Etats-Unis, Russie, Chine, France, 
Royaume-Uni) et à l'Allemagne "de prendre des mesures punitives 
immédiates" contre Téhéran. 
    Ces pays, au sein du "groupe P5+1", ont négocié avec la 
République islamique l'accord conclu en juillet dernier sur le 
programme nucléaire iranien. 
    Dans un communiqué, les services de Benjamin Netanyahu 
dénoncent "les transgressions iraniennes flagrantes et répétées" 
des accords sur les missiles balistiques. 
    Les Etats-Unis ont fait savoir vendredi qu'ils allaient 
soulever cette question lundi devant le Conseil de sécurité des 
Nations unies. 
    Les Gardiens de la révolution, unité d'élite de l'armée 
iranienne, ont annoncé avoir procédé mardi et mercredi derniers 
à des tirs de missiles balistiques conçus, ont-ils précisé, pour 
pouvoir atteindre Israël.   
    Il y a deux mois, Washington a imposé des sanctions contre 
des entreprises et des personnes associées à ce programme 
balistique, après le test d'un engin à moyenne portée de type 
Emad en octobre 2015. 
 
 (Ori Lewis, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant