Israël va accorder plus de permis de travail aux Palestiniens

le
0
    JERUSALEM, 8 février (Reuters) - Israël prévoit d'accroître 
le nombre de permis de travail qu'il accorde aux travailleurs 
palestiniens, apprend-on lundi de sources palestiniennes et 
israéliennes.  
    Un responsable du ministère de la Défense a confirmé une 
information parue dans le quotidien Haaretz selon laquelle 
l'Etat hébreu augmenterait de 30.000 le nombre de ces permis. 
"Quelques projets sont à l'étude", a dit un autre responsable du 
gouvernement.  
    Environ 55.000 Palestiniens bénéficient actuellement d'un 
permis de travail en Israël, la plupart dans les secteurs du BTP 
et de l'agriculture, selon la Banque d'Israël.  
    L'Etat hébreu vérifie les antécédents judiciaires de chaque 
requérant avant de lui fournir des documents.  
    Quelque 30.000 Palestiniens sans papier viennent également 
travailler chaque jour dans l'Etat hébreu.  
    Le nouveau projet augmentera ainsi le nombre de Palestiniens 
dont le profil est contrôlé par les services de sécurité. 
    La police israélienne estime que la plupart des agressions 
visant quasiment tous les jours des Israéliens depuis octobre 
dernier sont le fait de Palestiniens sans papier venus de 
Cisjordanie.  
 
 (Maayan Lubell, Ali Sawafta à Ramallah; Jean-Stéphane Brosse 
pour le service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant