Israël : une femme condamnée pour "vol de sperme"

le
2
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Leur identité n'a pas été révélée. Alors, disons qu'ils se prénomment Samuel et Déborah. Quand l'histoire commence, Samuel a 22 ans et vient de terminer son service militaire. Divorcée, Déborah en a dix de plus. Malgré la différence d'âge, ils tombent amoureux. Une belle relation où sentiments et amour physique font bon ménage. À un détail près : au lit, les deux amants n'utilisent pas de moyens contraceptifs. Il faut dire que Déborah a expliqué à Samuel qu'elle était stérile. Elle a même produit des papiers montrant qu'elle avait subi des traitements très lourds en vue de tomber enceinte. Sans succès. Samuel est convaincu.

Mais au bout de deux ans, l'idylle prend fin. Il a rencontré l'âme soeur, qu'il va épouser quelques mois plus tard. Mais patatras ! À la veille du mariage, voilà qu'il reçoit un coup de téléphone de son ex-amie qui lui annonce qu'elle est enceinte. Neuf mois plus tard, nouvel appel : "Tu as un fils et ce serait bien si tu venais à la circoncision." Devant le refus de Samuel, la jeune mère ne va pas lâcher prise. Elle va faire de sa vie et de celle de sa nouvelle famille un enfer : harcèlement sans fin. Téléphone, mails, textos... Elle veut qu'il revienne vivre avec elle afin qu'ils élèvent ensemble leur enfant. Elle ira même jusqu'à contacter la mère du jeune homme pour lui annoncer qu'elle a un petit-fils.

Finalement, elle se tournera vers les tribunaux pour obtenir une reconnaissance en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le vendredi 13 déc 2013 à 18:08

    une femme qui accuse un mec de vio l à régulièrement raison. Un mec qui se fait pigeonner par une femme n'est jamais reconnu. Marre de l'androginie Mec prenez toujours un préservatif

  • KAFKA016 le lundi 9 déc 2013 à 10:11

    Kasher le sperme ?