Israël : un Israélien poignardé avec un tournevis à Jérusalem-Est

le
2
Israël : un Israélien poignardé avec un tournevis à Jérusalem-Est
Israël : un Israélien poignardé avec un tournevis à Jérusalem-Est

Un Israélien a été poignardé dans le dos dimanche à Jérusalem d'un coup de tournevis imputé par la police à un jeune Palestinien qui a pris la fuite. Cette agression survient dans un contexte de vives tensions entre Israéliens et Palestiniens à Jérusalem après plusieurs attaques terroristes à la voiture bélier.

L'attaque s'est produite près de la porte de Damas, l'une des portes de la Vieille ville, située à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël. La victime, âgée de 32 ans, souffre de blessures «légères à modérées», a indiqué la police.

 

L'Israélien a été poignardé par «un jeune Arabe, qui a ensuite pris la fuite», a rapporté la police qui a lancé des recherches pour le retrouver. Selon Haaretz, les forces de sécurité ont mis en place des barrages filtrants. 

Le Hamas s'est félicité de cette attaque, «une réponse naturelle aux crimes d'Israël». Jérusalem-Est est en proie à des tensions qui ont donné lieu ces dernières semaines à des heurts quotidiens entre jeunes Palestiniens et policiers israéliens et qui, conjuguées à la situation en Cisjordanie, font craindre une troisième Intifada. 

Israël refuse de limiter la colonisation à Jerusalem-Est

Israël refuse toute limitation de la colonisation à Jérusalem-Est, dont l'occupation et l'annexion est illégale aux yeux de la communauté internationale, a réaffirmé dimanche le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.

«Nous n'accepterons aucune limitation à la construction dans les quartiers juifs à Jérusalem», a lancé Avigdor Lieberman, un ultra-nationaliste, lors d'une rencontre avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à Jérusalem. La colonisation, notamment de Jérusalem-Est, est vue comme le principal obstacle au processus de paix.

«Une chose doit être parfaitement claire: nous n'accepterons jamais que la construction dans les quartiers juifs de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • margot99 le lundi 17 nov 2014 à 10:17

    la solution= Palestine LIBRE, la violence de l'occupation est source de violence. (souvenez vous de l'occupation dans les années 40...) regardez plûtot le Burkina qui montre l'exemple de la démocratie. la violence n'est que misère et tristesse d'où qu'elle vienne!

  • 35924358 le lundi 17 nov 2014 à 07:08

    Toujours le même groupe : Etat Islamique - Jihad Islamique - H.ezbollah - Al Qaeda - Boko Haram - Hamas.