Israël tente de dépoussiérer l'offre télévisuelle

le
0
"Boom!" pourrait être l'une des attractions du MipTV de Cannes en avril prochain. Keishet broadcasting
"Boom!" pourrait être l'une des attractions du MipTV de Cannes en avril prochain. Keishet broadcasting

(Relaxnews) - Devenu un fournisseur international de séries télévisées, le pays souhaiterait désormais étendre son savoir-faire aux programmes de divertissement. Après "Rising Star", télé-crochet vendu dans plus de 25 territoires, l?Israël s'apprête à dévoiler ses dernières trouvailles, "Boom!" et "Fundastic".

Pour se démarquer des autres pays, l'Israël a décidé de s'immiscer dans la brèche du participatif. En chef de file de ce mouvement, Keshet la société de production derrière le succès de la série "Hatufim", connue à l'international pour sa version américaine "Homeland". Son dernier coup de maître ? La vente de "Rising Star" à plus de 25 pays, dont la France (M6) et les États-Unis.

ABC lancera une version locale le 22 juin prochain de ce télé-crochet qui demande le concours des téléspectateurs, invités à voter gratuitement via une application mobile. Si le jury et le public émettent chacun un avis positif, le chanteur en herbe pourra alors franchir les étapes du show.

La déclinaison française devrait arriver à la rentrée sur M6, avec David Hallyday comme membre du jury. Selon les premières rumeurs, la présentation de ce programme intéresserait vivement plusieurs animateurs, dont Benjamin Castaldi.

"Boom!" à la conquête des chaînes mondiales

Après avoir focalisé le marché mondial des ventes audiovisuelles en 2013, Keshet compte bien réitérer sa prouesse cette année. Au MipTV de Cannes, qui se tiendra du 7 au 10 avril prochains, la société israélienne présentera aux chaînes du monde entier son nouveau programme "Boom!".

Attendue le 3 avril prochain sur la chaîne Channel 2 en Israël, la nouveauté compte relancer les jeux télévisés, dont la diffusion en prime time est passée de mode ces dernières années, associant questions intelligentes et divertissement. En plateau, une équipe de quatre personnes oeuvrera pour désamorcer une bombe. À chaque mauvaise réponse, un fil sera mal coupé et menacera de faire sauter l'objet explosif, de faire perdre à l'équipe un joueur et un quart des 500.000$ de récompense.

Au-delà de l'aspect divertissement, "Boom!" fera appel à la technologie avec une application second écran qui permettra aux téléspectateurs de jouer en direct depuis chez eux, à la manière du jeu de M6 "Qu'est-ce que je sais vraiment ?". Le plus : quelqu'un du public aura la possibilité de guider un membre de l'équipe via des commandes vocales.

L'interaction avec le public est réellement le mot d'ordre des programmes actuellement développés en Israël, qu'importe leur genre. Les sociétés Reshet et Endemol se sont associées pour "Fundastic", une émission dans laquelle le public sera consulté pour le financement de projets présentés lors d'un prime par des entrepreneurs. Après avoir suivi les présentations devant un jury de professionnels, les téléspectateurs pourront influencer ce dernier sur la répartition des sommes allouées à leur réalisation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant