Israël : tensions avant la visite de Hollande

le
0
Le président de la Knesset a piqué un coup de sang en apprenant que le locataire de l'Elysée envisageait de ne pas s'exprimer devant la représentation israélienne, lors de son prochain passage à Jérusalem, mi-novembre.

Correspondant à Jérusalem

S'agit-il d'un véritable incident, ou plutôt d'un coup de pression diplomatique à trois semaines de la visite de François Hollande en Israël? Quoi qu'il en soit, le président du parlement de l'État d'Israël a piqué un coup de sang en apprenant que le locataire de l'Elysée envisageait de ne pas s'exprimer devant la représentation israélienne, lors de son prochain passage à Jérusalem.

Devant quelques parlementaires israéliens, Yuli Edelstein a tout bonnement menacé mardi de bouder la visite si le président français ne reconsidère pas sa décision. Il envisagerait par ailleurs, à titre personnel, de ne plus recevoir de hauts responsables français dans l'enceinte de la représentation israélienne pour une...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant