Israël: Shimon Peres hospitalisé après un accident cérébral

le , mis à jour à 23:58
0
Israël: Shimon Peres hospitalisé après un accident cérébral
Israël: Shimon Peres hospitalisé après un accident cérébral

L'ex-président israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres, 93 ans, a été hospitalisé en urgence mardi soir près de Tel-Aviv et placé sous anesthésie et assistance respiratoire à la suite d'un accident vasculaire cérébral «majeur», accompagné d'un saignement.  

 

Son état était qualifié d'alarmant cette nuit. «Je reste optimiste mais nous vivons des heures difficiles, a reconnu son fils devant l'hôpital. Nous allons apparemment être appelés à prendre des décisions difficiles par la suite mais pas pour le moment», a-t-il poursuivi sans préciser son propos.

 

L'ancien président a été hospitalisé à l'hôpital Tel-Hashomer, le plus grand hôpital israélien. Après avoir indiqué que son état était «stable» et qu'il était «conscient», le bureau de M. Peres a rapporté un «changement dans son état». «Ses médecins ont décidé de l'anesthésier et de le placer sous assistance respiratoire afin de faciliter la suite du traitement. Dans quelques minutes, il subira un scanner afin d'évaluer plus précisément son état», avait expliqué son bureau.

 

«Il est à présent en soins intensifs», a précisé dans la soirée un médecin de l'établissement ajoutant que Shimon Perez se trouvait sous sédatifs et sous respirateur artificiel, dans l'attente de plusieurs autres examens. 

 

Etat grave selon les médias israéliens

 

Des médias israéliens ont rapporté que M. Peres était dans un état grave. Les médias ont dépêché leurs journalistes sur place à Ramat Gan.  M. Peres avait connu en janvier deux alertes cardiaques en dix jours et avait été hospitalisé à deux reprises. Il avait été hospitalisé le 14 janvier après un accident cardiaque qualifié de mineur, qui avait nécessité la pose d'un cathéter pour élargir une artère. Il était ressorti de l'hôpital au bout de cinq jours. Mais il y était retourné en raison d'une arythmie.

 

Le Premier ministre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant