Israël : Shimon Peres enterré à Jérusalem en présence de dirigeants du monde entier

le , mis à jour à 12:15
1
Israël : Shimon Peres enterré à Jérusalem en présence de dirigeants du monde entier
Israël : Shimon Peres enterré à Jérusalem en présence de dirigeants du monde entier

Israël enterre Shimon Peres. Les obsèques de l'ancien président et Premier ministre israélien sont organisées ce vendredi à Jérusalem en présence de chefs d'Etat du monde entier. Elles se déroulent au cimetière national du mont Herzl, où reposent les «grand de la Nation».

 

Décédé mercredi à 93 ans, des suites d'un accident vasculaire cérébral, Shimon Peres était le dernier survivant des trois récipiendaires du Nobel de la paix 1994 reconnaissant leur implication dans le premier accord d'Oslo (Norvège). L'accord jetait les bases d'une autonomie palestinienne et offrait un espoir aujourd'hui bien lointain de règlement du conflit israélo-palestinien. Aux yeux des Israéliens, Shimon Peres était aussi le dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l'Etat d'Israël. Il était devenu dans son pays une personnalité largement consensuelle, considérée comme un sage de la nation.

VIDEO. Des dirigeants du monde entier disent adieu à Shimon Peres

 

Malgré Oslo et la conversion à la paix de cet ancien faucon, les Palestiniens ont une image bien plus sombre de lui, en instigateur de la colonisation juive et en homme de guerre et de l'occupation. Ainsi était-il Premier ministre quand l'aviation israélienne a bombardé le village libanais de Cana, tuant 106 civils en avril 1996.

 

Au milieu du concert de louanges internationales, les gouvernants des pays arabes, où les opinions restent majoritairement solidaires des Palestiniens, sont d'ailleurs restés mutiques. L'Egypte, un des deux seuls pays arabes à avoir fait la paix avec Israël, a confirmé la présence de son ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukry. Il est, avec le président palestinien, le plus haut représentant arabe. La présence publique de Mahmoud Abbas à Jérusalem pour la première fois depuis des années l'expose encore davantage aux critiques des Palestiniens. 

 

Prières, chansons et hommages. Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6787717 il y a 2 mois

    Homme de paix ; quelle paix ? Celle des colonies de Cisjordanie, des enfants de Cana ensevelis sous les bombes Israéliennes.... Il n'y a jamais eu de paix, tirez la chasse derrière lui, y a rien a voir !