Israël riposte après avoir essuyé des tirs de roquette de Gaza

le
0

(Actualisé avec les frappes aériennes israéliennes) GAZA, 4 juin (Reuters) - Israël a riposté par au moins trois frappes aériennes aux trois roquettes tirées mercredi depuis la bande de Gaza, ces dernières ayant été revendiquées jeudi par un groupe salafiste radical sur un compte Twitter. Selon des témoins et des médecins, l'armée israélienne a tiré sur deux camps d'entraînement de la branche armée du Hamas et sur un autre appartenant au Djihad islamique. Des bâtiments ont été endommages par les frappes aériennes, mais elles n'ont pas fait de victimes, ont ajouté les témoins. La semaine dernière, une roquette tirée depuis Gaza avait atteint le secteur d'Ashdod, soit une frappe d'une portée sans précédent depuis la guerre de l'été dernier entre Israël et le Hamas. L'aviation israélienne avait répliqué en frappant quatre cibles dans le territoire palestinien. Tel-Aviv avait accusé le Djihad islamique d'être à l'origine du tir de roquette de la semaine dernière. Le groupe qui a revendiqué les trois roquettes qui se sont abattues mercredi sur le territoire israélien, qui se désigne comme les Brigades d'Omar, a précisé que ces tirs étaient une riposte à la mort d'un militant de l'Etat islamique, tué mardi par les forces de securité du Hamas dans la bande de Gaza. "Nous poursuivons notre djihad contre les juifs, les ennemis de Dieu et personne ne pourra nous décourager", précise le groupe dans un communiqué. (Nidal al-Mughrabi, Henri-Pierre André et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant