Israël presse ses alliés de ne plus financer la CPI

le
3

JERUSALEM, 18 janvier (Reuters) - Israël fait pression auprès d'Etats membres de la Cour pénale internationale (CPI) pour qu'ils cessent de financer le tribunal de La Haye en réaction à sa décision d'ouvrir un examen préliminaire sur de possibles crimes de guerre commis dans les territoires palestiniens. "Nous demanderons à nos amis au Canada, en Australie et en Allemagne de cesser tout simplement de la financer", a déclaré dimanche le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman. "Cet organe ne représente personne, c'est une institution politique", a-t-il poursuivi au micro de Radio Israël, ajoutant que quelques pays "pensent aussi que l'existence de cet organe n'a pas de justification". Le bureau du procureur de la CPI a provoqué la colère du gouvernement israélien en annonçant vendredi l'ouverture d'un examen préliminaire sur d'éventuels crimes de guerre dans les territoires palestiniens, première étape d'une procédure susceptible d'aboutir à l'inculpation d'Israéliens ou de Palestiniens. La décision de la procureur Fatou Bensouda fait suite à l'adhésion de l'Autorité palestinienne au Statut de Rome, l'acte fondateur de la CPI. L'examen préliminaire portera sur les crimes présumés commis "dans les territoires palestiniens occupés, notamment à Jérusalem-Est, depuis le 13 juin 2014". La date retenue couvre aussi la guerre de l'été dernier dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas qui a fait 2.100 morts côté palestinien et 70 côté israélien. (voir ID:nL6N0UV3FV Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, s'est félicité lui de la décision de la CPI et s'est dit prêt à fournir au tribunal "des milliers d'informations et de documents confirmant que l'ennemi sioniste a commis des crimes horribles contre Gaza et contre notre peuple", selon Faouzi Barhoum, porte-parole du Hamas. (voir ID:nL6N0UW0ES ) L'Autorité palestinienne deviendra officiellement membre de la CPI le 1er avril. Israël, tout comme les Etats-Unis, n'est pas signataire du Statut de Rome. (Dan Williams; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le dimanche 18 jan 2015 à 21:56

    Il va dire que la CPI est antisémite.

  • 35924358 le dimanche 18 jan 2015 à 19:22

    La CPI est à la solde des terroristes du Hamas. L'Etat Islamique devrait également déposer des plaintes contre l'Occident. Ainsi que les parents des terroristes qui ont commis les attentats à Paris la semaine dernière.

  • M4841131 le dimanche 18 jan 2015 à 11:39

    votre réaction est un aveu de vos exactions